Revenir au nouveau site

 Homme sweet homme

 Vos commentaires à propos de ce site

 Année 2014

1

 Année 2012

11 10 9 8 7 6 5

 Année 2011

12 11 10 6 5 4 3 2 1

 Année 2009

12 10 8 7 6

 Année 2008

12 11 10 9 8 7 6 5 4 2 1

 Année 2007

11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

 Année 2006

12 11 8 7 6 5 4 3 2 1

 Année 2005

12 11 10 9 8 6 5 4 3 2 1

 Année 2004

12 11 10 9 8 7

 Galerie de Portraits

 Table des Fotos

Foto-Comments
(Les commentaires seront
          placés sous les photos)

 

Self-interview - La Foto du Jour 

Self-interview - La Foto du JourBonjour Monsieur Schipper, merci de nous recevoir et d'avoir la gentillesse de répondre à quelques-unes de nos questions, malgré votre emploi du temps extrêmement serré dû, on ne peut le nier, à vos nombreuses activités tant sociales, professionnelles que philosophiques.
Je vous en prie, c'est bien naturel.

Self-interview - La Foto du JourPouvez-vous nous décrire plus amplement l’historique de votre positionnement ?
Nous avons créé notre premier e-mailing en juin 2004 à partir d'une photo numérique traitant d’une scène particulièrement touchante de l’actualité d’un membre de ma famille. Ce premier test en grandeur nature à été e-mailé à une population de près de 3 personnes. Un succès, certes modeste, mais qui laissait déjà entrevoir ce que nous sommes devenus aujourd’hui.

Self-interview - La Foto du JourPouvez-vous nous préciser votre zone de chalandise électronique ?
En fait, nous nous sommes toujours intéressés aux segments de marché novateurs. Comme je vous l’ai déjà dit, en juin 2004, lorsque nous avons créé notre premier e-mailing, nous nous sommes attaqués à la distribution de photos numériques dans 3 villes : Puteaux, Le Mée et Sèvres (nos 3 correspondants). Le secteur était encore embryonnaire à l'époque. Depuis, pour diversifier notre présence nous avons su toucher un à un, des amis et quelques membres de ma famille beaucoup plus dispersés géographiquement. Actuellement nous distribuons notre production aux Pays-bas, en Roumanie, au Japon, à la Réunion et bien sûr en France.

Self-interview - La Foto du JourCe site Internet est-il construit autour du même positionnement que le reste de votre activité ?
Oui, tout à fait. Notre objectif est de mettre à la disposition du plus grand nombre nos photos tout en garantissant la qualité affective nécessaire à ces créations. Nous nous efforçons d'être sobres dans la présentation et dans les textes afin que le budget investi par nous-mêmes concerne essentiellement la production des éléments iconographiques.

Self-interview - La Foto du JourCe site a dû coûter de l'argent à une association uni-personnelle limitée en moyens comme la vôtre. Etait-ce vraiment vital de s'atteler à ce type de projet?
Non, ce n'était pas impératif. Mais cela facilite grandement notre mission qui est de sensibiliser le plus large public possible au sens du sacré dans la vie quotidienne. Sachant que la majorité des individus sont des particuliers, Internet permet donc de regrouper toute l'information sans être limité en taille, comme sur une brochure par exemple, et surtout de diffuser à une audience large. Ce n'est pas négligeable pour l'objectif que nous poursuivons.

Self-interview - La Foto du JourVous devez également faire connaître le site. Avez vous imaginé déjà des partenariats avec, par exemple, des sites dédiés à la photographie ?
Pas pour l'instant. Nous avons prévu quelques échanges de liens avec www.Kiki.com ou avec Météo France (pour les conditions de luminosité) mais rien de plus. En revanche, nous comptons éventuellement fournir (ou plus précisément négocier) quelques clichés à d'autres sites. Certains sites ont en effet tendance à transformer la réalité quotidienne en matière d’environnement. Nos clichés sont réalisés par nos soins et sont donc certainement plus fiables.

Self-interview - La Foto du JourComment vous situez-vous par rapport à vos concurrents sur Internet ?
Nous sommes à l'affût de tous les sujets favorisant notre production, ce qui nous permet d'être assez compétitifs par rapport à nos confrères. Mais la grande différence, c'est que nous ne basons pas toute notre activité sur la diffusion par e-mailing. Nous savourons égoïstement une grande partie de notre production. Et la diffusion des clichés restant, sur Internet, ne nous coûte rien en charges fixes. Cette activité est venue s'appuyer sur une structure qui était déjà amortie. Aujourd'hui, tout le budget (assez faible) de quelques photos cédées à nos clients (Praesidia) est réinvesti sur ce média. La grosse différence avec nos confrères, c'est que nous avons une structure traditionnelle qui nous fait vivre. J'espère que dans les prochaines années, ce sera le contraire.

Self-interview - La Foto du JourQuels ont été vos gros investissements en 2004 ?
Nous avons investi près de 320 euros dans un dispositif permettant de capturer ces fameuses scènes de la vie quotidienne. Pour être précis, un HP R707. Dans ce cadre, nous avons mis en place un câble USB relié à notre PC et un mémo-xls pour gérer tous les évènements capturés. Nous avons également adhéré au programme de formation : Les Internautes Photographes.

Self-interview - La Foto du JourVotre implantation en région a-t-elle été une force ou vous a-t-elle gêné ?
Notre implantation locale fait partie de notre image et de notre force. Nous sommes implantés dans une région historiquement liée à la royauté, avec une forte culture de canaux d’irrigation (réseau d’approvisionnement en eau des fontaines du château de Versailles) et dans une ville, Voisins-le-Bretonneux, qui est tout de même précurseur sur le réseau internet. Nous ne sommes donc pas complètement isolés. C'est ce qui fait la différence avec nos concurrents. Ils sont très parisiens et nous, nous sommes très banlieue ouest.

Self-interview - La Foto du JourQuelles sont les tendances du « marché » ?
Cela dépend du pays, du profil de nos amis, des goûts des membres de notre famille et du sexe de chacun. En général une photo réussie fait l’unanimité, et ça je peux le vérifier par le grand nombre d’e-mail de félicitations que je reçois. Tandis qu’un cliché sans grand intérêt ne provoque aucune réaction. C’est parfois difficile à assumer, mais c’est la règle du jeu.

Self-interview - La Foto du JourQu'est-ce qui fait la plus grande force de « La Foto du Jour » selon vous ?
La cohérence entre l'esprit, la marque et les services. Cela se reflète depuis le lancement, en mai 2005, de notre site «  La Foto du Jour », de notre dernière innovation : les commentaires de nos partenaires publiés sous les photos. C'est fondamentalement le même produit sur la même idée : c'est-à-dire un point d'information interactif qui permet de se situer plus facilement par rapport aux commentaires des autres partenaires. Pour tous ceux qui n’ont pas d’avis, c’est révolutionnaire !

 

 

 

Self-interview - La Foto du JourQuelle est donc aujourd'hui l'activité réelle de "La Foto du Jour" ?
Nous mettons à disposition gratuitement et quotidiennement une iconographie numérique révélant les trésors visuels de notre environnement que nous côtoyons chaque jour et bien souvent sans y prêter attention.

Self-interview - La Foto du JourComment votre diffusion a-t-elle évolué ?
Dans les semaines qui ont suivi, nous avons renforcé notre présence sur ce secteur en constituant une base de données d’adresses e-mail. Nous avons atteint rapidement le chiffre de 150 adresses ! Ce fût presque inespéré. Notre vitesse de croisière, à l’heure actuelle, est de 182 envois quotidiens !

Self-interview - La Foto du JourComment vous est venue, en mai 2005, l'idée de créer le site " La Foto du Jour" ?
Pour être franc avec vous, Monsieur Schipper, cette idée ne vient pas de nous mais de nos bénéficiaires. Ce fût même une demande plusieurs fois réitérée. Nous avons une mentalité beaucoup plus technique et créative que marketing. C'est-à-dire que nous avons toujours privilégié le produit par rapport aux effets qui l'accompagnent. Notre localisation géographique nous rend plus proches des thèmes photographiés, c’est-à-dire de notre environnement immédiat. C'est même le but de notre démarche.

Self-interview - La Foto du JourComment est née « La Foto du Jour » ?
Vous m’avez déjà posé une question similaire, mais je vais tout de même vous donner une réponse différente. Nous avions cette idée depuis trois ans mais le manque de moyens nous empêchait de mener à bien le projet. En début d'année, nous avons réussi à récolter des fonds supplémentaires ce qui nous a permis de le mettre en œuvre. Le site, dont je me suis confié la réalisation, a ouvert le 15 mai 2005. Il est encore incomplet même si le néophyte en matière de photographie pourra y apprendre des choses importantes.

Self-interview - La Foto du JourA quelle fréquence le site sera-t-il rafraîchi ?
Ce sera fait normalement de façon quotidienne dès le 16 mai. Nous ferons un point sur les commentaires reçus sur notre boîte e-mail contact@lafotodujour.fr, et nous les publierons sous la photo du jour correspondante. En cas de commentaire vraiment désobligeant ou diffamatoire, nous ferons également systématiquement un point de la situation. Mais, a priori, aucune censure ne sera tolérée.

Self-interview - La Foto du JourEst-ce que vous songez à mettre de la publicité sur votre site ?
A termes, pourquoi pas ? Si nous pouvons amortir ainsi une partie des charges de fonctionnement, c'est une opportunité à saisir. Mais nous ne deviendrons pas un placard publicitaire. Ce sera surtout des publicités pour des produits dans le domaine de l’environnement, l’automobile, les parfums, l’agro-alimentaire, les produits de luxe, le bâtiment, l’informatique ou le médical. Rien de plus.

Self-interview - La Foto du JourQuel bilan faites-vous de la diffusion de ces créations numériques en ligne ?
La prise de clichés et leur diffusion quotidiennes est une activité saisonnière, fortement liée au calendrier français. Internet nous permet d'appréhender et de maîtriser cette saisonnalité. Ce canal permet de nous adresser au marché national et international, mais il faut bien l’avouer, le plus grand nombre de nos bénéficiaires vient de France. Mais la tendance peut s’inverser. Par exemple, mon cousin Wim Schipper, demeurant à Driehuis près d’Amsterdam, vient de prendre un abonnement à Internet. Pour nous c’est une bonne nouvelle. Ce sera le 183e, tout secteur géographique confondu, et le 14e étranger, abonné à notre e-mailing. Cela permettra de donner plus d’ampleur à notre diffusion.

Self-interview - La Foto du JourEt les grands chantiers pour l'avenir ?
A l'heure actuelle, nous diffusons, en moins de 24 heures, dans toute l'Europe, le japon et la France ; en fait, quasiment le monde libre dans son ensemble. Or comme aujourd'hui, un grand nombre de connexions sur le net provient des États-Unis, nous voudrions pouvoir y effectuer des diffusions, dans les mêmes conditions. De fait, nous sommes en pourparlers avec plusieurs interlocuteurs. L'idée serait de trouver sur place une entreprise comme la nôtre, à laquelle, nous pourrions confier nos clichés, soigneusement sélectionnés, destinés aux États-Unis, tandis qu'eux, nous confieraient les leurs pour la France.

Self-interview - La Foto du JourMalgré votre positionnement original, avez-vous des concurrents ?
Nous n'avons pas de concurrents directs sur l'ensemble de notre programme, mais plutôt sur certaines parties.
 

Self-interview - La Foto du JourLa photographie numérique n'est-elle pas un domaine très large ? Vous adressez-vous en particulier à des problématiques plus précises ?
Notre programme impacte l'ensemble de cette problématique et de ses fonctions. L’art iconographique est de procurer de la joie et de révéler le sacré. Il doit nous révéler à nous-mêmes. Nous investissons énormément dans cette direction. Nous pensons pouvoir atteindre cet objectif dans les prochaines décennies.

Self-interview - La Foto du JourJustement, êtes-vous satisfait des débuts de «  La Foto du Jour ». En d'autres termes, est-ce que les internautes répondent favorablement à votre proposition de recevoir une photo gratuite par jour ?
A l‘aube de cette interview le site n’est pas encore en ligne. Comment voulez-vous être satisfait ? Si vous avez d’autres questions de cet acabit, gardez-les pour vous !!!!!

Self-interview - La Foto du JourVous avez parfaitement raison. Merci Monsieur Schipper, mais je me rends compte que nous arrivons au terme de cette interview et, sans trop m'avancer, c'est au nom de la majorité des internautes que nous vous exprimons notre plus profonde gratitude pour ce remarquable travail, qui sans nul doute, fera naître de nombreuses vocations !
Je vous en prie Monsieur Schipper. Et pendant que vous êtes ici, ne bougez plus, je vais en profiter pour faire quelques clichés qui illustrerons cette inteview.